Les cabanes

par Anne Damesin  -  30 Janvier 2021, 15:42

Dans mes installations ou objets en volume j’aime aussi à utiliser des matériaux trouvés in situ: l’écorce, la cagette, …Les matériaux alors qu’ils soient naturels ou fabriqués s’expriment dans leur puissante simplicité  et donne à voir l’oeuvre dans son humanité.   En détournant l'usage de ces matériaux, j’interroge sur la modification de leur trace.
Dans mes installations ou objets en volume j’aime aussi à utiliser des matériaux trouvés in situ: l’écorce, la cagette, …Les matériaux alors qu’ils soient naturels ou fabriqués s’expriment dans leur puissante simplicité  et donne à voir l’oeuvre dans son humanité.   En détournant l'usage de ces matériaux, j’interroge sur la modification de leur trace.
Dans mes installations ou objets en volume j’aime aussi à utiliser des matériaux trouvés in situ: l’écorce, la cagette, …Les matériaux alors qu’ils soient naturels ou fabriqués s’expriment dans leur puissante simplicité  et donne à voir l’oeuvre dans son humanité.   En détournant l'usage de ces matériaux, j’interroge sur la modification de leur trace.
Dans mes installations ou objets en volume j’aime aussi à utiliser des matériaux trouvés in situ: l’écorce, la cagette, …Les matériaux alors qu’ils soient naturels ou fabriqués s’expriment dans leur puissante simplicité  et donne à voir l’oeuvre dans son humanité.   En détournant l'usage de ces matériaux, j’interroge sur la modification de leur trace.

Dans mes installations ou objets en volume j’aime aussi à utiliser des matériaux trouvés in situ: l’écorce, la cagette, …Les matériaux alors qu’ils soient naturels ou fabriqués s’expriment dans leur puissante simplicité et donne à voir l’oeuvre dans son humanité. En détournant l'usage de ces matériaux, j’interroge sur la modification de leur trace.

Installation Habiter en oiseau* ou la cabane refuge

 

*titre éponyme du livre de Vinciane Despret

Installation .   Il s'agit d'une forêt -symbolisée par des branches d'arbre sur lesquelles sont accrochées quelques dentelles de feuilles et des fleurs séchées- qui supporte des cabanes sommaires faites en cagettes et cartons récupérés dans la rue. La foret prend naissance dans la cendre et le charbon de bois.  Les cabanes sont habitat et refuge contre la destruction.   Comme les premiers hommes de la préhistoire vivant dans des nids.  Cette installation convoque le fragile pour parler du temps qui passe, de l’éphémère, de notre rapport à la nature.Installation .   Il s'agit d'une forêt -symbolisée par des branches d'arbre sur lesquelles sont accrochées quelques dentelles de feuilles et des fleurs séchées- qui supporte des cabanes sommaires faites en cagettes et cartons récupérés dans la rue. La foret prend naissance dans la cendre et le charbon de bois.  Les cabanes sont habitat et refuge contre la destruction.   Comme les premiers hommes de la préhistoire vivant dans des nids.  Cette installation convoque le fragile pour parler du temps qui passe, de l’éphémère, de notre rapport à la nature.
Installation .   Il s'agit d'une forêt -symbolisée par des branches d'arbre sur lesquelles sont accrochées quelques dentelles de feuilles et des fleurs séchées- qui supporte des cabanes sommaires faites en cagettes et cartons récupérés dans la rue. La foret prend naissance dans la cendre et le charbon de bois.  Les cabanes sont habitat et refuge contre la destruction.   Comme les premiers hommes de la préhistoire vivant dans des nids.  Cette installation convoque le fragile pour parler du temps qui passe, de l’éphémère, de notre rapport à la nature.

Installation . Il s'agit d'une forêt -symbolisée par des branches d'arbre sur lesquelles sont accrochées quelques dentelles de feuilles et des fleurs séchées- qui supporte des cabanes sommaires faites en cagettes et cartons récupérés dans la rue. La foret prend naissance dans la cendre et le charbon de bois. Les cabanes sont habitat et refuge contre la destruction.  Comme les premiers hommes de la préhistoire vivant dans des nids. Cette installation convoque le fragile pour parler du temps qui passe, de l’éphémère, de notre rapport à la nature.

Installation La ville invisible

des clefs qui n'ouvrent rien avec des cabanes sans porte
des clefs qui n'ouvrent rien avec des cabanes sans portedes clefs qui n'ouvrent rien avec des cabanes sans portedes clefs qui n'ouvrent rien avec des cabanes sans porte

des clefs qui n'ouvrent rien avec des cabanes sans porte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Aline Jouet 01/02/2021 22:53

C'est top, merci beaucoup, au plaisir de vous voir ❤